Catégories
Notes de lecture Résumés

Becoming a Barbarian: résumé en français

Ce livre est un manifeste anti-establishment pour quitter l’Empire du Rien (civilisation occidentale) avec sa sur-focalisation dysfonctionnelle sur le moralisme universel.

Les humains sont des créatures tribales, et essayer de faire des 7 milliards de personnes “votre tribu“ est irrationnel. C’est une idée créée cultivé uniquement dans le but servir l’économie globale.

Prenez votre indépendance spirituelle et créez votre propre tribu avec d’autres hommes partageant les mêmes idées. Devenez un barbare. Ou perdez votre âme.

“Dire que vous vous souciez plus d’un groupe que d’autres est un péché moral dans le monde moderne.“

Le destin des hommes

La masculinité consiste à surmonter ses peurs, à gagner en confiance en ses capacités et à gagner le respect et l’admiration des autres hommes.

Les thérapeutes parlent de la nécessité pour l’homme moderne d’être “en sécurité dans sa masculinité“, mais c’est un fantasme bourgeois. Nous atteignons notre potentiel à travers les conflits et la concurrence, car la force n’est vraiment mise à l’épreuve que lorsqu’on fait face au risque et la résistance.

La conformité est un mensonge qui résigne à l’impuissance.
“L’universalisme détruit la masculinité“. Pour avoir l’honneur au sein de votre groupe, il faut un “nous“ et un “eux“.

“Éviter les difficultés est une acceptation de la défaite et une démonstration de lâcheté spirituelle“

L’identité est tout ce qui compte

Au sein de n’importe quel groupe d’humains, les gens forgeront des alliances, les faibles chercheront une protection et les forts chercheront d’autres forts.

Le sombre solitaire intégré à identité collective est une anomalie qui n’accepte même pas pleinement la moitié de son identité.

Lorsqu’un homme gagne sa place dans un groupe d’hommes, il n’a pas besoin de “se chercher“ et de méditer sur la façon dont il est un flocon de neige spécial.

Pourtant, les entreprises exploitent ce besoin de se sentir intégré en faisant en sorte que les gens se sentent connectés à d’autres gens ayant des préférences de divertissement ou des habitudes d’achat similaires.

Impuissance universelle

Sans identité tribale, les hommes ressentent la désorientation et le chaos.

Les gouvernements et les entreprises globale représentent un “Empire du rien“, qui facilite le commerce mondial à tout prix. Ils encouragent l’universalisme moral, car donner à chacun le sentiment d’appartenir au même groupe est bon pour le commerce.

Ils découragent l’identité individuelle ou le nationalisme. Les hommes sont censés ouvrir les bras plus largement. Le nier et avoir une identité (raciale, religieuse ou sexuelle) est tabou, car nous sommes censés être des “consommateurs, électeurs, employés interchangeables“.

Un milliard de personnes est un nombre incompréhensible. Il vous faudrait 200 ans pour écrire un milliard de noms. À de telles échelles, les gens voient la population en termes de tendances et de pourcentages.

Si vous ne vous souciez que des personnes avec lesquelles vous avez réellement interagi dans votre vie, et non de la population mondiale, vous êtes un ennemi de l’Empire et considéré comme immoral.

Vous êtes censé vous soucier de l’oppression dans un pays à des milliers de kilomètres parce que cela vous rend moralement supérieur. Mais la vérité est que cela ne fait que vous rendre “faible, vulnérable et stupide“.

“On attend des hommes bons, modernes et civilisés qu’ils se soucient de toute l’humanité“

Les humains ne peuvent entretenir relations sociales qu’avec150 à 200 personnes à un moment donné.

Les vêtements sont portés spécifiquement pour identifier un groupe par rapport à un groupe externe. Que ce soit un groupe religieux, sociale, professionnel, ou autre.

Globalement notre cerveau a évoluer pour nous nous maintenir en vie. Pour cela, il fait des raccourcis.
Pour lui, au premier abord, l’habit fait le moine.

Pour l’auteur, cet “humanisme“ est vraiment un “abandon spirituel“, mais quiconque dit le contraire est un hérétique qui doit être détruit et considéré comme immoral.

Le mondialisme s’oppose à toute forme d’identité séparée.

“L’universalisme moral est une philosophie vénéneuse et émasculatrice“

L’Empire du rien

Cet Empire du Rien n’a pas d’empereur.
Hollywood en est la quintessence, car il entreprend chaque action uniquement pour le profit et vise à créer un contenu apaisant avec l’attrait le plus universel.

Les nations étaient autrefois des bastions d’identité culturelle, mais maintenant nous sommes censés nous prosterner devant le “progrès“ et supprimer toute identité. Nous devons vivre en paix et en harmonie, et les gouvernements puniront violemment ceux qui ne le font pas.

Les entreprises globales ont une “formation à la sensibilité“ pour s’assurer que tout est harmonieux. Pourtant, ces entreprises ne sont pas un groupe d’hommes avides et diaboliques. Ce sont simplement des entités juridiques à but lucratif qui veulent que vous vous soumettiez.

Les théoriciens du complot parlent des Illuminati ou du groupe Bilderberg. Qu’ils suivent un plan de contrôle mondiale.
Mais la réalité est probablement plus banale: juste des systèmes auto-entretenus, des castes, de dirigeants faisant progresser leur propre carrières.

La mère des exilés

Nous sommes désormais censés nier toute affinité avec un groupe racial, “parce que l’exclusion est mauvaise pour les affaires“.

Les logiciels, les boissons gazeuses et le soft porn évoluent tous vers une plus grande inclusion. Et tout le reste devient intolérant et sectaire.

Il n’est pas censé y avoir d’ennemis, seulement des gens incompris qui n’ont pas encore été convertis. Notre instinct séculaire pour la chasse aux sorcières s’est transformé en commérages et en humiliation.

La victimisation est encouragée et chacun a une lutte personnelle maintenant.

Liberté

La mère des exilés vous réconforte dans son ventre. Elle “vous assure que vos faiblesses sont des forces“. Elle vous fait vous sentir bien en tant que victime et handicapera volontiers les autres pour que les choses vous semblent plus justes.

Sauf que vous n’êtes pas libre.

Vous n’êtes pas libre de quitter l’Empire.

Vous pouvez obtenir la permission de fumer votre herbe et d’avoir des relations sexuelles avec qui vous voulez, mais c’est tout ce que c’est: la permission.

Avant que l’Empire ne soit à son apogée, avec ses drones prédateurs et son argent infini, les gens avaient des identités distinctes (personnelles, nationales, ethniques, religieuses ou même sexuelles) sans demander la permission.

Pourtant, maintenant, “aucune séparation de quelque nature que ce soit ne sera plus envisagée“. Il y a eu une tendance croissante à l’émasculation des hommes, à la honte et à la “stigmatisation des groupes exclusivement masculins“. Le but de l’Empire est de créer une monoculture de Citoyens du Monde, remplissant consciencieusement leurs rôles interchangeables.

N’attaquez pas bêtement l’Empire, mais formez ou rejoignez votre propre tribu indépendamment de la monoculture.

“Des milliards de personnes pacifiques et interchangeables à genoux. Soumission totale. Néant total“

Devenir un Barbare

“Cela signifie n’en choisir que quelques-uns parmi les nombreux“.

Vous devez être prêt à avoir un “nous“ et un “eux“. Séparés.

Les modèles à examiner incluent les communautés locales d’immigrants ou les petits groupes religieux qui ont conservé leur propre identité dans la mer de l’Empire.

Un barbare est simplement un étranger.

L’homme qui se soucie profondément d’une petite tribu au lieu de “s’émouvoir théâtralement des autres“ sera considéré comme un monstre cultuel, cruel, non scientifique et insensible.

Il n’y a plus nulle part où aller, puisque l’Empire et sa culture de consommation ont atteint presque toutes les régions du globe. Il faut “faire spirituellement sécession“ et créer de “petites poches de séparatisme mentale à l’intérieur de l’Empire“.

Les hommes doivent devenir des meutes de loups-garous, forgeant des liens incassables au lieu d’inconnus superficiellement concernés.

Qui est “nous“?

En démocratie, les gens ont l’habitude de parler de “nous“. Tout le temps.

Ils parlent de ce que “nous devrions faire et de qui “nous“ devrions bombarder. Les fans d’un même genre musical ou de la même équipe sportive parleront de “nous“ parce que cela les fait se sentir intégrés.

Est-ce que d’autres personnes dans ce “nous“ se soucient réellement de votre opinion?

Chaque fois que vous utilisez le mot “nous“, demandez-vous à qui exactement faites-vous référence?
Combien de personnes sont exactement dans ce groupe? 100 millions?
Avez-vous une influence sur ce “nous“ ou vous sentez-vous simplement dans le groupe?
Est-ce que d’autres dans ce “nous“ se soucient de ce que vous avez à dire?
Savent-ils qu’ils sont dans le même “nous“ que vous?
Vous reconnaissent-ils en tant que représentant?

Tracez votre propre périmètre et acceptez que votre engagement à être un barbare dans une petite tribu rendra les autres mal à l’aise.

“‘Nous‘, c’est Qui reste quand c’est la merde“

Appartenir c’est devenir

Le loup solitaire individualiste est romancé. Rêvé.
Et tandis que cet ermite “se sent tout-puissant“, il n’a en fait aucune influence sur le monde (à moins qu’il n’ait des milliards de dollars).
Les hommes deviennent de meilleures versions d’eux-même en travaillant avec d’autres hommes. L’individualiste aime se plaindre des grandes entreprises mais n’a aucune influence.

“Le Pistolero intellectuel“ possède un modèle mental de lui-même que son ego maintient désespérément en vie.

L’homme est plein de peur et notamment la peur de se perdre dans une mentalité de groupe et de troupeau.
Seul, un singe en cage semble puissant, mais n’atteint son vrai potentiel qu’à l’état sauvage, avec d’autres singes.

Les adolescents développent leurs sous-cultures rebelles en “essayant de se trouver“, et l’adulte se moque de ces adolescents tout en portant ses pantalons cargo à son confortable travail de bureau.
Mais, est-il raiment libre pour autant?

L’alternative serait de choisir consciemment votre groupe. Ne craignez pas la soumission, car tout au long de leur vie, les hommes font inévitablement des compromis. Il vaut mieux choisir votre propre groupe.

En choisissant consciemment votre propre tribu, vous devenez plus que vous-même et pouvez devenir libre d’une manière que peu de gens peuvent imaginer. Vous n’avez pas besoin de trouver une “morale universelle“. Vous n’êtes responsable que devant votre propre tribu. Vous n’avez à vous préoccuper que de ce qui fonctionne pour votre tribu.

Pourtant, la plupart des individus préférent garder la tête basse et se “perdre dans la masse de l’Empire“.

“Le barbare s’efforce de devenir une légende dans sa tribu, pas seulement dans son esprit“

Pas de larmes pour les autres

Nous, les humains, sommes tous assez similaires sur le plan génétique (avec les mêmes maladies et les mêmes désirs).
Il nous est possible de ressentir de l’empathie pour presque tout le monde.

Pendant que vous lisez ce résumé, un enfant a été agressé quelque part. Vous en souciez vous?
Non, car aucun média ne vous en parlé, ne vous a dit de vous en soucier. Vous ne connaissiez pas l’enfant.

Les médias choisissent une poignée d’atrocités qui feront le buzz, et en ignorent des millions d’autres.
Vous voici servi sur un plateau les choses dont vous êtes censé vous soucier.

Se soucier d’un étranger dans un autre pays équivaut-il à se soucier de votre tribu?
Nous avons peu de temps et d’énergie, et à chaque minute que vous passez à vous préoccupé de quelque chose, vous ne développez pas vos propres relations.

Si un homme aime tout le monde, cet amour devient dispersé, sans signification.

Il y a des enfants affamés en Afrique dont on vous dit de vous soucier, mais vous ignorez confortablement les enfants affamés en Chine parce que personne n’a braqué de caméra sur eux.

Les puissants dirigeants ont un intérêt financier direct au Moyen-Orient et Afrique (continent riche en ressources naturelles) et se concentrent donc davantage sur cette partie du monde.

Il y a toujours une nouvelle panique, émeute ou indignation dont il faut se soucier.

Le levier de vitesse de la Morale

Pour un homme qui a été formé pour voir chaque personne comme son frère, choisir sa tribu plutôt que le mondialisme semble immoral et insensible.

C’est barbare de ne pas se soucier du monde entier, non?

Il est préférable de se soucier de certaines “minorités exotiques“ afin que vous puissiez vous sentir moralement pur et signaler à vos pairs que vous êtes une personne civilisée et supérieure.

La Règle d’Or (traite les autres comme tu voudrait qu’ils te traitent) est bonne pour votre tribu, mais en dehors de celle-ci, vous n’avez aucune idée de la “morale“ des autres. Les gens “civilisés“ qui ont conquis les barbares n’avaient aucun problème à changer de cap moral, ayant des morales différentes pour les différents barbares extérieurs.

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas être moral. Il faut plutôt se concentrer sur une moralité spécifique plutôt que sur une morale universelle.

Les barbares peuvent avoir de la sympathie pour ceux qui sont moins capables au sein de leur tribu, mais la force pratique passe toujours avant la “théâtralisation de la gentillesse, de la charité“.

Les meilleurs hommes et leurs meilleurs traits sont actuellement manipulés à faire ce qu’il y a de mieux pour “le bien mondial“ le commerce mondial.

N’est-ce pas une belle coincidence que les personnes que nous “sauvons“ dans d’autres parties du monde aient tendance à être dans des zones qui ouvrent de nouvelles voies de commerce international?

Le monde est-il votre responsabilité?
Êtes—vous une divinité?
Les gens qui disent que vous devez être responsable de chacun ont leur propre agenda égoïste. Ils ne vous disent cela que pour se sentir moralement purs.

Lorsque vous limitez la portée de votre moralité à ceux de votre tribu, “vos actions sont mathématiquement beaucoup plus significatives“. Il n’y a aucune raison d’abandonner les traits moraux comme la générosité et la gentillesse, mais réalisez que vous êtes autorisé à préférer votre propre tribu au monde tribu.

Pas d’excuses. Aucun argument. Aucune explication.

Pourquoi essayer de convaincre les autres de quoi que ce soit?
Qu’y gagnez-vous?

Vous expliquez vos raisons à votre propre tribu parce que vous souhaitez démontrer votre loyauté et votre respect, vous voulez rester en tant que membre de la tribu et vous voulez ce qu’il y a de mieux pour la tribu. Mais, cette mentalité n’est adapté pour s’étendre au monde entier.

Pour cacher leurs motivations égoïstes, les partis politiques font tout ce qu’ils peuvent pour garder la prétention que nous sommes tous une seule tribu.
En sciences, le débat est utile pour examiner objectivement les données, mais lorsque le débat se fait en politique sans la prémisse de base d’une culture commune, il est inutile.

Certains ont même étendu leur tribu aux animaux, aux plantes et à la terre entière, estimant que chaque homme doit assumer la même responsabilité qu’une divinité.

L’Homme Universaliste accepte tout le monde comme sa tribu, et est donc constamment obligé de justifier et de débattre de ses pensées les plus intimes avec tout le monde. Ceux qui “ne sont pas aveuglés par une doctrine d’inclusivité infinie“ ne s’expliquent pas avec les autres.

Utilisez des apologétiques et des arguments dans un but précisément déterminé.

Butin, vol et pillage

Vous pouvez abandonner l’Empire spirituellement, mais pas matériellement, car il infecte toutes les parties du monde. Et refuser sa générosité donnerait à votre âme immaculée le sentiment se sentir supérieure, mais vous ne bénéficieriez pas d’une telle pureté.

L’homme civilisé a sa culpabilité perpétuelle et sa supériorité morale pour transmettre son statut social élevé. Il s’excuse auprès de tout le monde et efface ses empreintes de pas. Il est toujours à la recherche de quelqu’un de malheureux, il surveille même attentivement (et absurdement) ses propres pensées privées.

Il croit être un chevalier blanc, mais sa culpabilité le rend facile à contrôler.

“Les barbares disent ‘oui’ à la vie. Ils prennent à l’Empire ce qu’ils veulent et laissent pourrir le reste“

Il n’y a rien de mal à obéir aux coutumes sociales comme laisser sa porte ouverte, car être impoli n’est pas la même chose qu’être fort. Mais en fin de compte, un barbare possède, ou est dépossédé, sans vergogne.

Il observe la loi uniquement parce qu’il souhaite éviter la prison. Des millions de personnes jouent avec le système. Par exemple, ils savent quels magasins acceptent les retours sans poser de questions et exploitent ce système sans vergogne.

Les entreprises n’ont pas le sentiments que vous pouvez blesser. Ils veulent que vous les anthropomorphosiez pour que vous puissiez vous en souciez, mais ce sont des entités sans âme composées de millions de personnes qui poursuivent leurs propres intérêts. Il est de loin préférable de soutenir vos petites entreprises locales.

Au sein de votre tribu, il est important de ne pas piller. Les hommes doivent survivre et créer des excédents au profit de la tribu.

Croire que nous sommes semblables à Dieu et responsables du nombre presque infini d’humains est insensé. Vous ne pouvez pas échapper à l’Empire, et même si vous vivez en ermite, vous en bénéficierez probablement d’une manière ou d’une autre. Il est préférable d’exploiter de manière barbare tous les avantages que vous trouvez.

“La pureté absolue ne garantit que la pauvreté, la vulnérabilité ou la non-pertinence“

Caput Gerat Lupinum

La plupart des hommes civilisés se considèrent comme “bons“, et détesterait se considérer comme un criminel.

Les “chiens de berger“ sont les policiers et les soldats de la société. Il sont là pour protéger les moutons contre les loups maléfiques, et ont été autorisés par l’État à faire usage de la violence au nom de la loi et de l’ordre. Ils intimident les moutons pour que les moutons ne deviennent pas des loups.

Si vous abandonnez la mentalité du bien contre le mal, typiquement Hollywoodienne, et que vous regardez d’un peu plus près la mythologie nordique, vous vous rendrez compte que Loki n’est pas un être maléfique. Il est simplement une force de “chaos et de changement“ et existe pour “présenter les défis à surmonter“.

Lorsque nous combattons les autres, ne sont-ils pas simplement des créatures avec leurs propres intérêts et morales? Vous pouvez voir les menaces comme des défis à surmonter, ou vous pouvez être un homme faible et efféminé et les voir “comme des méchants qui s’en prennent à vous“.

“Un monde sans conflits est un monde sans gloire“

Un homme n’est pas un criminel tant qu’il n’est pas arrêté et condamné par l’État. Ensuite, il ne peut plus être embauché, ne peut pas louer une maison aussi facilement et est considéré comme «dangereux» une fois que l’État le rattrape, même si chaque être humain a enfreint une loi à un moment donné.

Et si vous osez remettre en question la moralité des lois, si vous niez que les lois ont évolué à partir d’un consensus communautaire, ou si vous contestez la manière dont les lois sont appliquées, on vous traite comme si vous aviez commis un atroce crime intellectuel.

Ginnungagap

Dans la mythologie nordique, Ginnungagap était le vide présent avant la création du monde et des dieux.

L’Empire du Rien ne veut rien de plus que la “dissolution de la différence et de l’identité“. Il y a une opportunité unique dans ce Ginnungagap du globalisme: se connecter avec d’autres barbares.

“Devenez des hommes de l’Empire et suivez-le dans le vide. Ou devenez les nouveaux barbares“

Lire le livre

Achetez le livre sur Amazon (liens affiliés):

Becoming a Barbarian – Jack Donovan (Kindle)
Becoming a Barbarian – Jack Donovan (Papier)

Ce résumé, les abonnés l’ont reçus en priorité avant d’apparaitre sur cette page.

Entrez votre  meilleure adresse mail ci-dessous et recevez directement dans votre boite mail les conseils et les connaissances applicables pour devenir plus fort Mentalement, Physiquement, et Financièrement


Emails gratuits. Désinscription en 1 clic. Vos données sont privées et le restent.