The Laws of human Nature: résumé du livre de Robert Greene

Dans ce livre Robert Greene tente d’expliquer et de démystifier quelque chose qui devrait nous être si simple et est pourtant si difficile et insaisissable: la nature humaine.

 

Personnellement, je ne pense pas qu’un seul livre soit assez pour ça, mais The Laws of Human Nature est certainement la pierre angulaire de vos efforts pour mieux comprendre les gens, et vous-même.

Note

Ceci est un résumé et non une critique ou une analyse du livre.

Il n’offre pas de jugement ou d’opinion sur le contenu du livre. Ce résumé peut ne pas être organisé en chapitres, mais constitue une vue d’ensemble des idées principales, des points de vue et des arguments de l’ensemble du livre.

Cela signifie que l’organisation de ce résumé n’est pas une représentation du livre.

Ce livre ayant été écrit il y a quelques années les conseils, les méthodes et les principes abordés ne sont pas nécessairement transposables aujourd’hui.

 

En 3 points

  • Choisissez les personnes importantes dans votre vie en fonction de leur force de caractère
  • Comprenez, acceptez et utilisez votre côté obscur: les désirs refoulés et votre agressivité
  • Utilisez votre mortalité pour vous inculquer un sentiment d’urgence

 

Robert Greene a toujours pris le temps de faire des recherches approfondies dans ses livres. Pour The Laws of human Nature, cela a pris 6 ans.

Et les attentes étaient énormes.

 

Greene écrit à partir de différentes disciplines et auteurs tels que Ramachandran, Kahneman et Jung:

 

1. Maîtrisez votre moi émotionnel

La loi de l’irrationalité

Nous pensons que nous sommes rationnels, mais nous ne le sommes pas.

Pour réaliser notre potentiel, nous devons savoir à quel point nous sommes irrationnels et réactifs au monde.

 

Demandez-vous d’où viennent vos pulsions irrationnelles.

Pourquoi suis-je en colère?

Pourquoi suis-je plein de ressentiment.

 

Greene parle de la crise financière de 2008 et développe des biais psychologiques.

 

L’Histoire montre qu’il y a eu des Hommes d’une grande rationalité, ce qui prouve que nous pouvons être rationnels et augmenter nos chances de succès en le devenant plus.

 

2. Transformer l’amour de soi en empathie

La loi du narcissisme

 

Le narcissisme a augmenté au cours des dernières décennies pour atteindre des records avec les générations actuelles.

Nous sommes tous un peu narcissiques. Mais votre objectif est de passer à un narcissisme sain.

 

Pour ce faire, soyez honnête avec vous-même. Ne vous méprenez pas. Ne croyez pas être altruiste.

 

Le narcissisme sain est motivé à se concentrer vers l’extérieur. Il incorpore les informations en retour et se remet rapidement des échecs et des revers.

 

Dans ses exemples historiques habituels, l’auteur parle de Staline.

Staline en est venu à haïr ses amis les plus proches parce qu’il devait jouer à ce jeu de charme avec eux.

 

C’est une leçon importante sur la façon dont le pouvoir peut transformer des amitiés en ennemis.

 

Désactivez le monologue interne pour vous connecter au monde.

 

3. Voir à travers le masque du peuple

La loi du jeu de rôle

 

Les humains sont des acteurs accomplis, nous portons tous un masque et nous apprenons tous à mentir.

Nous nous adaptons à nos groupes et nous sommes tellement doués pour agir que nous ne réalisons même pas que nous le faisons.

 

Dans ce chapitre 3, Robert Greene aborde le langage corporel.

La valeur de l’apprentissage d’un langage à partir d’un livre est toutefois limitée.

 

4. Déterminer la force de caractère des gens

La loi du comportement compulsif

 

Le caractère est une valeur primordiale lors de l’évaluation des personnes avec qui travailler ou réaliser un partenariat.

Leurs personnages comptent plus que leur charme, leur intelligence ou leur charisme.

 

La force du caractère de quelqu’un est au cœur de sa personnalité. Cela vient de la génétique, d’une bonne parentalité, de mentors et d’une amélioration continue.

 

Le caractère fort découle d’un sentiment de sécurité personnelle et de confiance en soi.

  • Peut accepter les critiques et apprendre de l’expérience
  • N’abandonne pas facilement parce qu’il veut s’améliorer
  • Sans se soucier de leur statut personnel, les caractères forts peuvent subordonner leurs intérêts à ceux du groupe

 

Les caractères faibles:

  • Sont submergés par les circonstances
  • Ils sont glissants et évasifs
  • Ne pas cherche pas beaucoups à s’améliorer car ils ne peuvent pas accepter les critiques

 

Essayez de tester le caractère des gens en faisant une blague, en les critiquant ou en leur confiant une tâche difficile. Et n’associez que des personnages forts.

Mettez la force de caractère au-dessus de l’intelligence et du charme.

 

Acceptez votre personnage

Robert Greene dit que nous avons tous un caractère plutôt fort et défini par nos gènes et notre enfance. Refuser de l’accepter, c’est refuser de l’influencer.

Au lieu de ça, nous devons savoir comment nous sommes câblés et ensuite nous aurons un certain contrôle pour lisser nos bords.

 

5. Devenir un objet insaisissable du désir

La loi de la convoitise

 

Au lieu de vous concentrer sur ce que vous voulez, concentrez-vous sur ce que les autres veulent, sur leurs désirs et leurs fantasmes refoulés.

 

Ce que vous proposez devrait être nouveau, inconnu et exotique. Ou du moins, présenté comme tel.

 

6. Élevez votre perspective

La loi de la myopie

 

Gardez une grande indépendance, évitez d’être attiré par les nouvelles tendances et les nouveaux objets brillants. Tenez-vous en à ce que vous avez commencé et donnez la priorité à vos objectifs à long terme

 

7. Atténuer la résistance des gens en confirmant leur opinion personnelle

La loi de la défensive

 

Comme le dit Dale Carnegie dans Comment se faire des amis, pour être intéressant, soyez intéressés. Faites des autres le centre d’attention.

 

Tout comme Chris Voss, pour influencer les gens, Robert Greene vous recommande d’arrêter d’essayer de les pousser. À la place, prenez du recul et une position d’infériorité.

Demandez leur conseil, faites-les se sentir bien.

Faites-leur une petite faveur, incitez-les à rendre la pareille.

 

Ne leur rappelez pas les faveurs que vous leur avez faites dans le passé. Cela ne les rend pas reconnaissants, mais rappel plutôt une forme de dépendance vis-à-vis des autres et nous voulons nous sentir indépendants.

 

Rappelez-leur plutôt ce qu’ils ont fait pour vous dans le passé. Confirmez votre propre opinion en tant que bonnes personnes.

 

8. Changez votre situation en changeant votre attitude

La loi de l’auto-sabotage

 

Vous n’êtes pas un pion, vous êtes un joueur actif.

L’esprit et le corps ne font qu’un, et l’un influence l’autre.

 

Ne vous voyez pas limité par la naissance: pensez que vous pouvez grandir et vous améliorer.

 

9. Affrontez votre côté obscur

La loi de la répression

 

Nous avons tous un côté sombre, mais la plupart d’entre nous le masquont.

 

L’auteur utilise la terminologie de Carl Jung, “l’ombre“, qui comprend tout ce que nous essayons de nier à propos de nous-mêmes et que nous regrettons.

 

Mais le nier et le cacher pose toute une série de problèmes. La dépression et l’anxiété ne viennent pas de nous, nous jouons toujours un rôle.

 

Nous intériorisons tous les idéaux de notre culture tels que “être gentil“ et avoir des valeurs pro-sociales, souvent nécessaires au bon fonctionnement de notre société.

Mais dans le processus, cela pousse une grande partie de notre personnalité dans ce coin refoulé que Jung a appelé l’ombre.

 

Robert Greene invite le lecteur à inclure son côté obscur dans ce qu’il est, à l’accepter et à l’utiliser pour le bien et à se nourrir de cette force obscur pour avancer vers ses objectifs.

 

Vous reconnaissez souvent les personnes avec un côté sombre refoulé par leur exagération. Trop de masculinité par exemple, trahissant un désir ardent d’être dominé.

Ou trop de sainteté, cachant leur appétit sexuel ou leur soif de pouvoir.

 

Comment identifier l’ombre en nous?

  • Voyez l’ombre (recherchez des traits opposés en vous-même, des explosions émotionnelles, l’insécurité)
  • Ne fuyez pas (la tendance sera de fuir: ne le faites pas)
  • Acceptez-la
  • Utilisez-la (pour alimenter votre faim)

 

Vous payez le prix d’être trop gentil: faites plus confiance à votre instinct.

 

10. Attention à l’ego fragile

La loi de l’envie

 

Nous comparons toujours les uns avec les autres et cela donne rarement de bons résultats pour nous.

Apprenez à développer votre confiance en vous à partir de sources internes au lieu de comparaisons. Et détourner l’envie en attirant l’attention loin de vous.

 

Nous déguisons notre envie parce que cela voudrait dire que nous devons admettre notre infériorité. Nous blâmons donc le système, la malchance, l’injustice… Ou l’objet de notre envie lui-même.

 

Pour surmonter votre propre envie:

  • Rapprochez-vous d’elle (et voyez aussi les conséquences d’y succomber)
  • Comparez avec ceux qui ont moins pour réduire l’envie et augmenter la gratitude
  • Transmuter l’envie en désir d’émulation et élever le niveau
  • Admirez les autres en tant que signe du potentiel de la nature humaine

 

11. Connaissez vos limites

La loi de la grandeur

 

Nous avons tous besoin de nous sentir supérieurs aux autres.

Mais plus nous réussissons, plus nous nous sentons supérieurs et cela crée un décalage avec la réalité qui peut facilement causer notre perte.

 

  • Venir à bout de vos besoins de grandeur
  • Concentrez votre énergie: concentrez-vous sur une chose
  • Grandeur pratique: concentrez-vous sur un objectif qui vous dépasse mais que vous pouvez atteindre
  • Libérez votre énergie grandiose

 

12. Renouer avec le masculin / féminin en vous

La loi de la rigidité de genre

 

L’auteur dit que nous avons tous tendance à être féminins ou masculins, mais nous avons les deux.

Quand les gens vont trop loin dans la répression du sexe opposé en eux, ils fuient sous une forme caricaturale.

 

Et c’est souvent les personnes aux prises avec des conflits internes qui s’appuient trop sur un sexe tout en essayant de supprimer l’autre.

 

Il nous dit que l’hostilité envers le genre opposé est plus forte chez les hommes.

C’est né d’un sentiment d’insécurité et il dit que c’est peut-être à cause de l’hostilité que les hommes ressentent envers leur mère à un moment où ils étaient complètement dépendants.

 

Robert Greene invite les lecteurs à embrasser le genre opposé en nous, ce qui libérera le double du pouvoir (et nous aidera à mieux communiquer les uns avec les autres).

 

13. Avancer avec un sens

La loi de l’ennui

 

Semblable à ce qu’il recommande dans Mastery, Greene invite les plus jeunes lecteurs à explorer et à essayer différentes choses pour trouver leur passion et leur but.

 

Le principal obstacle que vous rencontrerez dans la poursuite de votre objectif est constitué de ces moments pénibles de difficultés, de douleur et d’ennui.

Vous devriez apprendre à entrer dans le flow, et une fois que vous en aurez fait l’expérience, vous deviendrez accro et voudrez toujours y revenir.

 

14. Résister à l’attraction descendante du groupe

La loi de conformité

 

Un peu de psychologie sociale et de sociologie dans ce chapitre.

 

Nous sommes attirés par les nombres et les groupes, nous aimons nous perdre dans l’énergie du groupe.

Mais nous avons aussi un besoin urgent de nous adapter. Nous aimons nous dire que nous sommes indépendants, mais nous ne le sommes pas: les gens qui nous entourent exercent une pression sur nous et, au lieu de le nier, nous devrions en tirer parti.

 

Les différences entre les groupes sont souvent exagérées pour créer des sentiments plus forts “hors groupe / en groupe“ et de similitude entre les membres.

Ne craquez pas pour la tendance à dénigrer votre ennemi: voyez-le pour qui il est réellement et tirez les leçons de ce qu’il fait de mieux.

 

15. Donne-leur envie de vous suivre

La loi de la versatilité

 

The Laws of Human Nature est un excellent livre.

Et ce chapitre sur le leadership se distingue par la qualité de sa thèse psychologique sur le leadership.

 

Le leadership est toujours construit sur une dichotomie, dit Greene.

D’un côté, les gens veulent être dirigés et ils se tournent vers un grand et fort leader.

En même temps, ils éprouvent du ressentiment à son égard. Ils n’apprécient pas sa position, le pouvoir qu’il a et particulièrement le pouvoir qu’il a sur eux.

 

Les gens au pouvoir ne voient cependant que les sourires et le prennent pour une approbation sans fin. Quand ils commettent une erreur et que les gens réclament leur tête, ils sont pris par surprise.

Ils ne devraient pas, c’est juste la libération normale de l’agression et du ressentiment refoulé qui est canalisé contre le chef.

 

En tant que leader, vous devez être vu travailler plus que tout le monde, dit Greene.

 

Robert Greene recommande également de commencer plus durement. Vous avez toujours le temps de montrer votre côté doux. Mais si vous commencez doucement, les gens pourraient penser que vous êtes trop tendre.

 

Chapitre 16: Voyez l’hostilité derrière la façade conviviale

La loi de l’agression

 

Notre culture, notre civilisation et notre société ont tendance à réprimer nos instincts les plus agressifs.

Nous sommes tous plus ou moins agressifs, c’est ce qui fait de nous le prédateur suprême sur la planète et, au lieu de le réprimer, nous devrions utiliser ce sentiment.

 

Aussi parce que, si vous ne le faites pas, vous serez écrasé par ceux qui le font. Les personnes agressives ont tendance à être obsédées les personnes, comme un symbole qu’elles veulent l’avaler en entier.

Notez également les obsessions physiques, comme la colère d’être surpassé ou de toujours vouloir être mis en avant.

 

Exemple:

Combattez les gens agressifs indirectement, évitez de leur faire sentir qu’ils ne contrôlent pas la situation, ce qui est leur plus grande crainte.

 

Chapitre 17: Saisir le moment historique

La loi de la myopie générationnelle

 

Ibn Khaldoun a été le premier à proposer l’idée de “générations“ et de “cycles générationnels“.

 

Chaque génération a son esprit, ses particularités. Comme les individus, ils auront aussi leur ombre et leurs aspirations refoulées.

Souvent, comme chaque individu, ils vont dans la direction opposée à celle de leurs sentiments les plus refoulés.

 

La génération dans laquelle vous êtes né façonne ce que vous êtes et présente des opportunités uniques pour vous.

L’auteur recommande de ne pas aller complètement à contre-courant ou vous finirez par être isolé et en difficulté.

Au lieu de freiner la tendance, il est préférable de rediriger le flux de votre génération.

 

Chapitre 18: Méditez sur notre mortalité commune

La loi du déni de mort

 

Nous essayons tous d’éviter les pensées de mort, mais c’est une erreur.

La mort est là, que ça vous plaise ou non. Et pour faire écho aux sentiments exprimés dans ce livre, Greene invite les lecteurs à utiliser et à exploiter la réalité plutôt que d’essayer de la combattre ou de l’oublier.

 

Méditez sur votre mort afin de tirer le meilleur parti de votre temps, insufflant un sentiment d’urgence dans votre but et vos objectifs.

 

Applications réelles

Accepter les gens pour ce qu’ils sont, pas pour ce que vous voulez qu’ils soient

Ne projetez pas vos émotions sur elles, n’essayez pas de changer qui elles sont.

 

Attention aux fausses maladies qui vous contrôlent.

Les partenaires peuvent parfois simuler ou exagérer des “maladies“ pour forcer leurs partenaires à respecter leurs règles.

 

Lire le livre entier

Je vous ai présenté les points essentiels de ce livre.

 

Pour étudier plus en détails les principes et théorie de l’auteur,

et vous faire votre propre opinion, Si ce résumé vous intéresse,

le livre est disponible ici sur Amazon:

The Laws of Human Nature de Robert Greene

(lien affilié)

 

 

>

Reçois les points essentiels des résumés, chaque jour,

et on Guide de 41 questions pour trouver ton positionnement