Comment alimenter ton corps et ton esprit avec juste ce qu’il faut d’énergie

Si tu veux être aussi productif que possible, il est très important de tenir compte de ton régime alimentaire. 

En fin de compte, ce que tu manges est ta principale source de carburant et si tu n’en consommes pas assez, tu vas te sentir en manque d’énergie.

C’est une erreur que beaucoup de gens commettent pendant la journée : ils se privent involontairement de nourriture, si bien qu’au moment où ils devraient faire feu de tout bois au travail, ils commencent en fait à faiblir et à se sentir apathiques et épuisés.

Mais ce n’est pas aussi simple que de “manger plus“. 

Si tu manges trop, tu peux finir par te sentir épuisé aussi – comme nous le savons tous après trop de massifs dîners de Noël ou de rôtis du dimanche. 

Continue à lire et nous allons voir comment tu peux t’assurer une source d’énergie régulière grâce à ton alimentation.

Libération lente ou libération rapide

Ce qui est important, ce n’est pas ce que tu manges ou quand tu le manges, mais plutôt le temps que met le sucre de cet aliment à atteindre ton sang.

Tous les aliments contiennent de l’énergie sous forme de calories. Cela inclut les glucides (sucres), les lipides (graisses), et les protéines. 

Ce qui diffère cependant, c’est le temps que mettent les calories à atteindre ton sang – ce qui est dicté par le temps qu’elles mettent à être absorbées.

Lorsque tu consommes un glucide simple, il est traité immédiatement par ton corps et atteint rapidement ton flux sanguin. Il s’agit de tout ce qui est pain blanc, pâtes blanches, chocolat ou sucreries. Plus l’aliment a un goût sucré, plus le sucre est pur et plus il sera absorbé rapidement. 

À l’inverse, lorsque tu consommes des graisses ou des glucides complexes, le corps a plus de choses à traiter. Cela signifie que le sucre est extrait plus lentement et est libéré progressivement dans le sang.

Pour fournir un flux régulier d’énergie, c’est de loin préférable. Sinon, si l’énergie est absorbée trop rapidement, cela peut provoquer un pique soudain, suivi d’un crash immédiat. 

Essentiellement, le corps remarque l’augmentation soudaine du sucre et réagit en libérant de l’insuline. Cette insuline encourage le sucre à être absorbé pour être utilisé dans le corps ou à être stocké sous forme de graisse. 

Une fois que cela se produit, le cerveau libère de la sérotonine, qui est l’hormone du “bien-être”. Malheureusement, cette hormone est aussi un précurseur de la mélatonine, c’est pourquoi nous sentons un coup de barre arriver immédiatement après.

Ainsi, si tu veux éviter un pic et un crash, le meilleur recours est soit de consommer une source complexe de glucides/graisses en début de journée pour fournir une énergie stable, soit de subsister avec de petites collations tout au long de la journée. C’est pourquoi l’avoine en bouillie, ou un avocat, peut être un excellent choix pour le petit-déjeuner.

De quelle quantité d’énergie as-tu besoin ?

En plus de cela, essaie de t’assurer que tu ne consommes pas plus de calories que nécessaire, ce qui peut entraîner une prise de poids. Calcule ton métabolisme basal, qui est le nombre de calories que tu brûleras dans une journée donnée, puis essaie de consommer quelque part autour ou juste en dessous de ce chiffre pour éviter un surplus.

Pour décupler ton énergie au quotidien, regarde cette page.

À demain,

Jon

Il est temps de te concentrer sur l’essentiel : L’action

Inscris-toi maintenant pour recevoir ces leçons, conseils, promos, et d’autres avantages, ...
(et recevoir le Bonus du moment)
Emails gratuits. Désinscription en 1 clic. Tes données sont privées et le restent.
Publié le
Catégorisé comme emails