Les 48 Lois du pouvoir de Robert Greene [résumé]

Ce résumé contient des liens affiliés Amazon.

Nous voulons tous le pouvoir, mais il doit être acquis méthodiquement. La flexibilité est vitale pour combattre les obstacles, et comme un courtisan à la cour du roi, vous devez paraître amical, élogieux et modeste, tout en complotant secrètement.

Les 48 lois du pouvoir compilent 3000 ans d’écrits, tirés d’auteurs tels que Sun Tzu et Casanova, en une liste succincte qui vous donnera des stratégies pour atteindre le pouvoir que vous désirez !

“Comme un lierre rampant, vous vous êtes enroulé autour de la source du pouvoir, de sorte qu’il serait très traumatisant de vous en détacher“

Loi 1. Ne surpassez jamais le maître

Le fait d’éclipser involontairement votre patron, simplement en étant vous-même, peut provoquer chez lui de la peur et du ressentiment, quelle que soit son affection pour vous.

Minimisez vos talents et flattez subtilement vos supérieurs pour qu’ils se sentent utiles en commettant intentionnellement des erreurs anodines et en vous demandant de l’aide.

Une fois que vous avez dépassé le maître, il n’y a plus besoin d’essayer de l’impressionner.

“C’est une erreur mortelle mais courante de croire qu’en affichant et en vantant vos dons et vos talents, vous gagnez l’affection du maître“

Loi 2. Ne vous fiez pas à vos amis, utilisez vos ennemis

Les amis peuvent être très utiles. Ils sont souvent prêts à faire le sale boulot et à prendre des risques pour vous.

Ils font également des boucs émissaires pratiques : qui croirait que vous avez sacrifié votre ami ?

Pourtant, les amis déforment la vérité pour éviter les conflits et peuvent vous trahir si l’envie leur en dit. Les ennemis sont souvent plus fiables, car ils ne craignent pas d’être offensifs et vous garderont mentalement affûté.

En outre, les ennemis sont particulièrement reconnaissants lorsque vous faites preuve de clémence dans des circonstances difficiles.

Loi 3. Dissimulez vos intentions

Cacher vos motivations permet de déstabiliser les gens. Ils ne peuvent pas anticiper une défense sans savoir ce que vous préparez !

Les gens se fient instinctivement aux apparences, alors utilisez une fausse sincérité, des écrans de fumée et des faux-fuyants pour camoufler vos intentions.

Soyez discret, voire même, fade : les meilleurs trompeurs se fondent dans la masse.

Loi 4. Dites-en moins que nécessaire

Les personnes puissantes en disent moins que nécessaire pour faire bonne impression et donner une apparence de contrôle.

Plus vous en dites, plus le risque d’erreur est grand. Mais en dire trop peu éveille également les soupçons, alors trouvez un juste équilibre.

Utilisez l’ambiguïté pour attirer l’attention : les gens parleront davantage de vous lorsqu’ils tenteront d’interpréter vos paroles et vos comportements.

Loi 5. Protégez votre réputation comme la prunelle de vos yeux

Cultivez votre réputation sur une qualité exceptionnelle (par exemple, le charme, l’ingéniosité ou l’intelligence). C’est votre bouclier et la pierre angulaire de votre pouvoir.

Cherchez à exploiter les faiblesses de la réputation des autres, et associez-vous à quelqu’un de respectable afin de renforcer votre propre image.

Loi 6. Attirez l’attention à tout prix

Ne jouez jamais cartes sur table. Le mystère et l’imprévisibilité renforcent votre pouvoir.

Si être impliqué dans un scandale attire l’attention sur vous, évitez les actions qui peuvent être perçues comme trompeuses.

Loi 7. Laissez le travail aux autres, mais recueille-en les lauriers

Engagez des personnes ayant des compétences qui vous font défaut et des personnes qui travaillent plus efficacement que vous. Ensuite, mettez votre nom sur leur travail.

Ne prenez le crédit que de ceux qui sont en dessous de vous.

Oubliez cette tactique si votre position est fragile.

Loi 8. Obligez l’adversaire à se battre sur votre propre terrain

Vous aurez toujours un temps de retard sur vos ennemis si vous êtes constamment en train de réagir à leurs mouvements. Prenez le dessus en les déséquilibrant : attirez-les avec une offre irrésistible, puis frappez sans prévenir.

Loi 9. Remportez la victoire par vos actes et non par vos discours

“Démontrez, n’expliquez pas“

Se disputer avec ses adversaires alimente le ressentiment.
Se disputer avec ses supérieurs est une atteinte à leur intelligence.

À moins d’être pris en flagrant délit de mensonge, évitez les débats et autres joutes verbales, et même dans ce cas, utilisez une forte conviction pour convaincre les gens de votre innocence.

Loi 10. Fuyez la contagions de la malchance et du malheur

Le malheur et le pessimisme sont contagieux. Les individus autodestructeurs vous entraîneront dans leur chute.

Loi 11. Rendez-vous indispensable

Ne donnez jamais l’impression que vous n’êtes pas indispensable à ceux qui vous entourent.

Mettez l’accent sur les qualités qui vous rendent irremplaçable. Plus il y aura de personnes qui dépendront de vous, plus vous aurez de liberté.

Obtenez juste assez d’interdépendance avec vos alliés/supérieurs pour qu’ils ne puissent pas vous couper de leur vie.

Loi 12. Soyez d’une honnêteté et d’une générosité désarmantes

Préparez-vous à une tromperie réussie en initiant toutes les relations avec honnêteté et gentillesse, ce qui rend les autres plus vulnérables à la manipulation.

Cependant, si vous avez établi une réputation de trompeur, profitez-en.

Loi 13. Misez sur l’intérêt personnel, jamais sur la pitié ni la reconnaissance

Les gens sont plus disposés à aider lorsqu’ils en retirent des avantages, alors offrez leur quelque chose qu’ils désirent, ou faites en sorte qu’ils voient clairement le profit qu’ils en tireront.

Loi 14. Soyez un faux ami… et un vrai espion

Le meilleur déguisement est un visage amical. Utilisez le voile de l’amitié pour découvrir les faiblesses, les ambitions et autres informations utiles de quelqu’un.

Soyez attentif lors des rencontres sociales décontractées, lorsque les gens ne sont pas sur leurs gardes, mais n’oubliez pas que d’autres peuvent vous espionner !

Évitez d’être trompé par des informations trompeuses ou ambiguës.

Loi 15. Écrasez complètement l’ennemi

La vengeance est comme une braise : un feu finit par se déclarer lorsqu’on le laisse incandescente.

Ainsi, éliminez complètement vos ennemis : faire preuve de pitié envers un ennemi ou ne le détruire que partiellement lui permettra de se rétablir et de se venger.

Loi 16. Faites-vous désirer

“Créer de la valeur par la rareté“

Parce que la surexposition à quelque chose dégrade sa valeur, vous pouvez préserver la votre en disparaissant temporairement. Mais ne le faites qu’avec une réputation bien établie, sinon vous risquez d’être complètement oublié.

Loi 17. Soyez imprévisible

L’imprévisibilité est souvent utilisée par les maîtres pour effrayer leurs ennemis et les déstabiliser, mais elle peut également avoir le même effet lorsqu’elle est utilisée par des outsiders.

La prévisibilité permet aux supérieurs de ne pas se sentir menacés, mais trop de prévisibilité rend un outsider facile à contrôler.

Loi 18. Ne restez pas dans votre tour d’ivoire

Les alliés assurent la sécurité et les ennemis fournissent des informations. Être dans le feu de l’action offre les meilleures opportunités de gagner du pouvoir.

Si l’isolement temporaire peut offrir de nouvelles perspectives, l’isolement en cas d’attaque ne fait que souligner votre faiblesse.

Loi 19. Ne marchez pas sur les pieds de n’importe qui

Juger sur les apparences ou la première impression conduit à des hypothèses trompeuses, alors évaluez vos ennemis avec soin.

  1. L’homme arrogant et fier
    Évitez-le complètement. Il est irrationnel, facilement offensé et sensible aux insultes.
  2. L’homme désespérément peu sûr de lui
    Il possède un ego fragile et ronge les autres progressivement, de sorte que les gens ne remarquent pas les dégâts avant qu’il ne soit trop tard.
  3. Le suspicieux
    Il suppose que tout le monde lui veut du mal, et peut facilement être amené à soupçonner les autres.
  4. Le serpent avec une longue mémoire
    Il cache sa colère et prépare tranquillement sa vengeance. Si vous avez fait du tort à un serpent, écrasez-le ou supprimez-le de votre vie.
  5. L’homme simple, sans prétention et souvent inintelligent
    Celui-ci est peu susceptible de faire du mal, mais son manque d’intelligence le rend difficile à manipuler utilement.

Loi 20. Ne prenez pas parti

Rester neutre dans les arguments des autres est une bonne méthode pour gagner le respect, ce qui fait ensuite de vous un allié désirable.

Utilisez cette position avantageuse pour manipuler les courtisans, mais attention à ne pas monter les parties les unes contre les autres et ainsi perdre leur confiance.

“Restez distant et vous gagnerez le pouvoir qui vient de leur attention et de leur désir frustré“

Loi 21. À sot, sot et demi

Tout le monde aime se sentir intelligent. En minimisant votre intelligence pour que vos victimes se sentent intellectuellement supérieures, vous les empêchez de soupçonner vos arrière-pensées.

En voulant passer du temps avec vous, vous leur offrirez plus d’occasions de vous tromper.

“Il y a des occasions où la plus haute sagesse consiste à paraître ne pas savoir – vous ne devez pas être ignorant mais capable de le jouer“

Loi 22. Capitulez à temps

Il n’y a pas de honte à se rendre lorsque la défaite est inévitable. Cela vous donne le temps de récupérer, de reprendre des forces et de frapper au bon moment.

Attention à ne pas devenir un martyr : le but de la reddition est de gagner du pouvoir à long terme, pas de mourir dans un flamboiement de gloire.

Loi 23. Concentrez vos forces

Concentrez vos objectifs et vos efforts.

Exploiter une seule force puissante pour obtenir du pouvoir est plus efficace que d’accorder une attention diluée à plusieurs sources.

Loi 24. Soyez un courtisan modèle

Pour influencer les structures de pouvoir existantes, utilisez la flatterie, la manipulation et suivez les lois de la politique de la cour :

  • Évitez l’ostentatoire : Projeter la modestie.
  • Pratiquez la nonchalance : Faites en sorte que votre habileté paraisse sans effort.
  • Soyez économe en flatteries : Les compliments ont plus de valeur lorsqu’ils sont peu fréquents.
  • Faites-vous remarquer : Présentez un style distinct.
  • Adaptez-vous aux circonstances : Adaptez votre style et votre langage en fonction de la personne avec laquelle vous êtes.
  • Ne soyez jamais le porteur de mauvaises nouvelles : Confiez ce fardeau à un collègue dans la mesure du possible.
  • Ne dépassez jamais les limites avec les maîtres : Recevez la gentillesse de vos supérieurs, mais n’oubliez pas qu’ils veulent un subordonné, pas un ami.
  • Ne critiquez jamais directement vos supérieurs : Exprimez vos critiques indirectement pour éviter de les offenser.
  • Demandez des faveurs à vos supérieurs avec parcimonie : Ne nourrissez pas de ressentiment ou de culpabilité en leur disant non.
  • Ayez un sens de l’humour raffiné : L’humour est une bonne chose, mais certains sujets (par exemple, les apparences) sont à proscrire.
  • Ne soyez pas cynique : La critique constante est irritante. Exprimez une admiration modeste pour les autres.
  • Soyez auto-observateur : Réfléchir à la façon dont les autres vous perçoivent vous aidera à projeter une bonne image.
  • Maîtrisez vos émotions : Apprenez à pleurer et à rire à volonté, à feindre l’approbation et à dissimuler la colère.
  • Adaptez-vous à l’esprit du temps : Ne soyez ni coincé dans le passé ni trop prévoyant.
  • Soyez une source de plaisir : Soyez spirituel et charmant, ou au moins ayez une attitude agréable.

“Au tribunal, l’honnêteté est un jeu de dupes“

Loi 25. Changez de peau

Ne laissez pas la société vous définir. Développez un caractère unique à partir de vos propres qualités et de votre apparence.

Loi 26. Gardez les mains propres

“La réputation dépend davantage de ce qui est caché que de ce qui est vu“

Maintenez votre réputation sans tache en utilisant des boucs émissaires lorsque cela est nécessaire. Choisissez des cibles trop faibles pour se défendre, ou des cibles puissantes moins susceptibles d’attirer la sympathie, car vous ne voulez pas faire de vos victimes des martyrs.

Vous pouvez également éviter de ternir votre image en ne faisant pas le sale boulot pour commencer. Assumez la responsabilité des tâches importantes, mais confiez les petits travaux désagréables à vos pions sans faire apparaître clairement à quel point ils sont jetables.

Loi 27. Créez une mystique

Nous aspirons à sentir que nous faisons partie de quelque chose de plus grand que nous. Pour que les gens adhèrent à votre propre “foi“ :

  1. Utilisez des mots simples et vagues : Créez une aura de sagesse.
  2. Mettez l’accent sur les sensations plutôt que sur l’intellect : Distrayez vos adeptes en faisant appel à leurs sens visuels.
  3. Empruntez à la religion organisée pour structurer votre groupe : Développez des rituels et agissez comme un prophète.
  4. Dissimulez votre source de revenus : Projetez l’opulence comme preuve que votre système fonctionne.
  5. Instaurez une dynamique “Nous contre Eux“ : Convainquez les adeptes que tous ceux qui n’adhèrent pas à vos valeurs sont des étrangers qu’il faut écarter.

Loi 28. Faites preuve d’audace

  • On se souvient des audacieux. Les timides sont oubliés.
  • Agir sans conviction ne fera que créer des problèmes.
  • L’hésitation crée le doute. L’audace l’efface.
  • Plus le mensonge est audacieux, plus il est crédible.
  • L’audace fait peur, et la peur crée l’autorité.
  • N’acceptez pas de compromis.

Loi 29. Suivez un plan précis jusqu’au but final

Concevez une carte, un plan d’action, avec un point final clair. Gardez le cap, soyez aussi précis que possible, anticipez les obstacles potentiels et laissez une certaine marge de manœuvre.

Loi 30 : N’ayez jamais l’air de forcer
“N’apprenez à personne vos astuces ou elles seront utilisées contre vous“

Les autres percevront vos compétences comme uniques si une couche de mystère vous entoure, alors maintenez la disparité entre vos pensées intérieures et votre personnage public.

Loi 31. Offrez le choix : Charybde ou Scylla ?

Contrôlez les options disponibles pour les autres, mais trompez-les en leur faisant croire qu’ils ont de l’autonomie en :

  • Faisant en sorte que votre choix semble préférable à celui des autres.
  • Trompez l’opposition pour qu’elle choisisse votre choix préféré en soutenant le choix opposé.
  • Manipuler les incitations et les conséquences.
  • Convaincre les victimes qu’elles devront se contenter d’un résultat moins bon si elles ne prennent pas une décision immédiate.
  • Faire en sorte que les options défavorables paraissent dangereuses.
  • “Achetez“ la coopération de vos victimes en les impliquant dans une activité “criminelle“ ou immorale.
  • Créer des circonstances dans lesquelles tout mouvement de l’ennemi aura un impact favorable sur vous.

Loi 32. Touchez l’imagination

Convainquez les gens en leur disant ce qu’ils veulent entendre, et non la vérité. Vous n’avez pas besoin de tenir vos promesses, la plupart des gens se contentent d’espérer.

Loi 33. Trouvez le talon d’Achille

Les ennemis et les victimes se plieront à votre volonté si vous faites pression sur leurs faiblesses et leurs points faibles :

  • Faites attention au langage corporel.
  • Evoquez le comportement immature ou les fantasmes stupides des autres.
  • Trouvez des désirs inattendus (par exemple, un introverti qui a besoin d’attention ou une personne coincée qui a besoin d’aventure).
  • Se lier d’amitié avec des amis ou des ennemis qui sont crédules.
  • Donner aux autres l’estime de soi et le bonheur.
  • S’infiltrer et dominer quand les autres sont vulnérables à leurs instincts les plus bas (par exemple, l’avidité ou la vanité).

Loi 34. Soyez royal

Croyez que vous êtes destiné à la grandeur et votre confiance se réalisera d’elle-même.

Portez-vous avec sang-froid et ne laissez pas les échecs freiner vos ambitions. Mais attention à ne pas paraître trop arrogant et à ne pas inciter les autres à essayer de vous détrôner !

Loi 35. Maîtrisez le temps

Les personnes puissantes font preuve de patience dans leurs actions.

  • Ralentissez, même lorsque vous êtes en danger. La précipitation entraîne des erreurs de jugement et des occasions manquées.
  • Raccourcissez ou allongez le temps d’action de vos rivaux.
  • Frappez rapidement et impitoyablement quand le moment est venu.

Loi 36. Méprisez les contrariétés

Plus vous accordez d’attention à un ennemi ou à un désir irréalisable, plus il vous contrôle. La retenue montre la force, alors ignorez les choses qui échappent à votre contrôle.

Loi 37. Jouez su rue visuel

Les mots sont faciles à percer, mais comme les gens font instinctivement confiance à ce qu’ils voient, vous pouvez détourner l’attention des gens de la tromperie avec une personnalité publique éblouissante.

Loi 38. Pensez librement, parlez sobrement

Soyez un caméléon : mettez l’accent sur les valeurs communes. Si vous allez à contre-courant, vous aurez l’air de chercher désespérément à attirer l’attention.

Lorsque vous n’êtes pas d’accord avec une opinion populaire, ne partagez vos pensées qu’avec des personnes tolérantes, ou seulement lorsque vous êtes trop puissant pour être blessé.

Loi 39. Exaspérez l’ennemi

Un éclat de colère occasionnel est intimidant, mais des manifestations fréquentes sont préjudiciables.

À l’inverse, une attitude calme signale votre pouvoir.

Loi 40. N’hésitez pas à payer le prix

“Ce qui a de la valeur vaut la peine d’être payé“

La générosité financière démontre le pouvoir et vous accorde un certain degré de contrôle sur vos bénéficiaires, mais certaines personnalités sont destructrices :

  • L’avide : Il recherche l’argent sans se soucier des autres. Son avidité peut être exploitée.
  • Le marchandeur : Engage des frais en renonçant à la qualité pour les meilleures affaires disponibles.
  • Le sadique : Joue à des jeux dangereux avec l’argent.
  • Le donateur sans discernement : Cherche constamment l’approbation des bénéficiaires au lieu de donner de manière stratégique.

Loi 41. Ne succédez à personne

Pour atteindre la grandeur, vous devez tracer votre propre chemin. Apprenez de vos prédécesseurs, mais, à un moment, vous devrez sortir de l’ombre et les surpasser.

Loi 42. Éliminez l’agitateur

Les individus ambitieux ont peu d’impact s’ils n’ont pas de partisans. Vous pouvez tenter de les isoler de leur troupeau ou d’éloigner les adeptes, mais ces tactiques sont dangereuses si votre ennemi a la possibilité de riposter.

Loi 43. Parlez aux cœurs et aux esprits

La coercition conduit au ressentiment. Le contrôle est plus facile à maintenir lorsque les gens veulent vous soutenir. Montrez à vos partisans comment ils pourront bénéficier de votre soutien.

Loi 44. Singez l’ennemi

En imitant les autres, ils se sentent gênés, ridiculisés ou flattés.

~Utilisez ces “Effets Miroir“ :~

  1. Neutralisation : Imitez vos rivaux pour dissimuler vos véritables actions, ou suivez-les secrètement pour obtenir des données.
  2. Narcissisme : Utilisez la flatterie pour distraire les autres.
  3. Moral : Faites-leur ce qu’ils vous font.
  4. Hallucinatoire : Imiter si bien qu’il devient invisible.

Loi 45. Appelez au changement, pas à la révolution

“Ne sous-estimez jamais le conservatisme caché de ceux qui vous entourent. Il est puissant et bien ancré“

Les gens résistent au changement, même lorsqu’ils en reconnaissent la nécessité. Faites avancer les réformes progressivement tout en respectant la tradition, ou montrez que vos valeurs sont supérieures.

Loi 46. Ne soyez pas trop parfait

“Seuls les dieux et les morts peuvent paraître parfaits en toute impunité“

La perfection engendre la jalousie. Offrir des conseils à ses pairs peut être perçu comme condescendant et créer du ressentiment. Mais si vous admettez modestement quelques défauts mineurs, on vous admirera pour votre humble authenticité.

Loi 47. Sachez vous arrêter

“Il n’y a pas de meilleur moment pour s’arrêter et s’éloigner qu’après une victoire“

La victoire est addictive, mais une fois que vous avez atteint votre objectif, arrêtez-vous. Poursuivre davantage vous rend vulnérable : vous perdrez votre clarté d’esprit sans une stratégie bien planifiée et vous motiverez vos ennemis à vous infliger des dégâts.

Protégez votre pouvoir en créant un plan de défense.

Loi 48. Soyez fluide

Soyez comme l’eau et adaptez-vous à la forme de n’importe quel récipient ou situation.

Ces 48 Lois permettent de clarifier la dynamique du pouvoir et d’utiliser la manipulation à votre avantage. N’oubliez jamais que le pouvoir vient du contrôle, non seulement des autres, mais aussi de vos propres désirs.

Lire le livre

Cliquez ici pour acheter Les 48 Lois du pouvoir de Robert Greene, sur Amazon (liens affiliés).

Inscrivez vous pour recevoir conseils et exclus privées par email

être avertis des nouveaux résumés, 
des idées, des reflexions, des promotions, ...

c’est seulement dans les emails privés
Emails gratuits. Désinscription en 1 clic. Vos données sont privées et le restent.
Publié le
Catégorisé comme Résumés